Traduire la culture dans le roman irlandais contemporain - le cas du roman historique

par Marion Beaujard

Thèse de doctorat en Etudes anglophones

Sous la direction de Christine Raguet.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Études anglophones, germanophones, et européennes (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Langues, Textes, Arts et Cultures du Monde Anglophone (equipe de recherche) depuis le 25-10-2011 .


  • Résumé

    Ce travail analyse les rapports complexes qui se tissent entre traduction et culture, et plus particulièrement les problématiques qui émergent de la traduction de références culturelles étrangères. Il prend pour objet d’étude un corpus de romans historiques contemporains irlandais traduits en français. Ce corpus se compose de cinq romans écrits par Sebastian Barry, Dermot Bolger, Roddy Doyle et William Trevor, dont l’intrigue se déroule pendant une même période historique, la première moitié du vingtième siècle. Ce cadre historique partagé garantit la présence d’un socle de références culturelles communes. L’étude à la fois descriptive et contrastive des solutions adoptées pour traduire ces références permet donc d’une part de rendre compte des zones de résistance spécifiques de la culture irlandaise au transfert interculturel, et d’autre part de tenter de dégager certaines tendances, certains systématismes au sein des différentes traductions. En outre, les romans du corpus révisent tous un certain nombre de constructions historiques, identitaires et culturelles, notamment la vision homogène et exclusive d’une irlandité catholique, gaélique et rurale. Cette approche commune constitue une clé de compréhension importante et donc un enjeu non négligeable pour la traduction des références culturelles de ces romans. Cette thèse s’attache donc également à examiner les déformations que subissent ces représentations culturelles spécifiques au cours du processus de traduction. Les recherches effectuées dans les domaines de la traductologie, mais aussi de la littérature et de l’histoire irlandaises viennent appuyer et compléter l’étude.

  • Titre traduit

    Translating culture in the contemporary Irish novel - the case of the historical novel


  • Résumé

    This study analyses the complex relationship between translation and culture, and more specifically the issues arising from the translation of cultural references into a different language. It focuses on a body of contemporary Irish historical novels translated into French. This corpus comprises five novels written by Sebastian Barry, Dermot Bolger, Roddy Doyle and William Trevor. All five novels take place during the same historical period, namely the first half of the twentieth century. This shared historical context guarantees the presence of a base of cultural references common to all novels. This study will therefore take on both a descriptive and comparative approach in order to analyse the range of solutions that were implemented to translate these references. It will aim at uncovering the areas of Irish culture that demonstrate a particular resistance to intercultural transfer, as well as foregrounding recurring translational trends within the translated texts. Additionally, the novels under study all revise a number of historical, cultural and identity constructs, in particular the idea of a homogeneous Irishness that is exclusively Gaelic, Catholic and rural. This approach constitutes an essential key to understanding the novels and therefore represents a significant issue and challenge for the translation of cultural references. Accordingly, the study also attempts to examine the modifications undergone by these specific cultural representations during the translation process. It is supported and completed by researches carried out in the fields of translation studies as well as Irish literature and history.