L'intégration andine en quète de sens : construction d'une "communauté imaginée" en 40 ans d'intégration régionale.

par Chloé Paux

Projet de thèse en Espagnol

Sous la direction de Gérard Borras.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) depuis le 15-11-2011 .


  • Résumé

    La logique de notre époque mondialisée a voulu que les Etats s'associent au sein d'ensembles régionaux afin de pallier à leur perte de puissance face à la montée de nouveaux acteurs, économiques notamment. L'intégration régionale s'est ainsi construite, au moins dans un premier temps, de façon économique et commerciale, loin des populations. Le régionalisme dépasse aujourd'hui ce pragmatisme initial : il représente un nouvel avatar de la gouvernance et ne peut alors se passer du soutien des populations. Il s'agit dès lors d'impliquer les populations dans les processus régionaux : de promouvoir une intégration non plus uniquement "par le haut" mais également "par bas" afin de permettre le "rattrapage de l'économique par le politique". Lors de nos recherches de master 2, en étudiant sous cette optique les liens entre l'identité et l'intégration régionale en Amérique du sud, nous avons pu mettre en évidence l'importance de la construction d'un sentiment d'appartenance à même de légitimer l'intégration régionale aux yeux des populations et ainsi de s'assurer de leur soutien. C'est cette constatation qui nous mène aujourd'hui à étudier la construction de sens à l'échelle d'une "macro-région" : la Communauté Andine.


  • Pas de résumé disponible.