Superproductions américaines et effets visuels : influence pratique, esthétique, économique et mythologique de l’apparition des images numériques dans le blockbuster contemporain.

par Bastien Daret

Projet de thèse en Etudes cinématographiques et audiovisuelles

Sous la direction de Laurent Jullier.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) depuis le 16-11-2011 .


  • Résumé

    Notre projet s’articule autour de l’étude de l’influence de l’outil informatique, et particulièrement des images de synthèse, sur le médium cinématographique dans le cadre des superproductions hollywoodiennes contemporaines – de 1982 à nos jours. La question qui dirigera nos travaux est la suivante : quelle influence économique, esthétique, mythologique et intellectuelle l’emploi d’images numériques exerce-t-il sur le blockbuster contemporain ? Plus directement, il s’agit de comprendre de quelle manière l’irruption de l’outil informatique a bouleversé – ou pas, dans certains cas – l’écriture, la conception, la production et la réception de films à gros budgets hollywoodiens. Nous avons choisi de circonscrire notre corpus de films étudiés aux trois genres ayant à la fois le plus souvent recours aux effets visuels et travaillant le plus fréquemment la question technologique – ou étant travaillés par elle plus exactement : la science-fiction, le fantastique et les films de super-héros.Objets relativement peu traités dans le cadre d’études sérieuses en France, les blockbusters sont pourtant à la pointe en matière d’effets visuels, tant pour des raisons budgétaires – seule l’industrie hollywoodienne est en mesure d’investir l’argent nécessaire à la création d’effets convaincants – que pour des raisons historiques – l’organisation économique des studios favorise en effet depuis longtemps le cumul des progrès technologiques. Pour ces raisons, toute étude de la dimension technologique du médium cinématographique à l’heure des images numériques trouve avec le blockbuster un terrain de recherche fertile, riche en objets d’analyse et expérience.Il nous faudra, pour mener à bien ce travail de recherche, nous positionner au carrefour de plusieurs disciplines, appréhender la question qui nous intéresse tant du point de vue de la production que de la réception, mener une étude à la fois historique et esthétique et tenter dans une certaine mesure de prendre de la hauteur pour appréhender les conséquences sociales et sociétales des métamorphoses technologiques dont l’industrie hollywoodienne s’empare.


  • Pas de résumé disponible.