Institution militaire et politique en afrique subsaharienne. Quelle militarité , L'exemple malgache.

par Francis Fanambinanaritiana

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Jean-Yves Dartiguenave et de Axel Auge.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 15-11-2011 .


  • Résumé

    Les évènements récents dans de nombreux pays africains reflètent une soif de démocratie de la part du peuple africain. Pourtant, force nous est de connaître que l'application d'un vrai régime démocratique est toujours problématique. Le cas de Madagascar nous montre que l'instauration de la démocratie au sens populaire du terme, est un chemin difficile parsemé de désordres politiques et de problèmes socio-économiques. Devant ce fait, La Grande muette a été maintes fois appelée à sortir de son silence et même à intervenir pour rétablir un ordre revendiqué par le peuple. Aux lumières des leçons tirées de l'histoire, on peut dire que les forces armées ont réellement pris part dans la vie politique de Madagascar. L'objectif de ce travail est de déterminer la nature et l'importance du rôle joué par les forces armées dans la vie politique malgache et d'étudier la militarité dans ce contexte. Plus particulièrement : nous essaierons dans un premier temps de connaître le contexte malgache de l'institution militaire des origines à aujourd'hui ; dans un second temps de trouver la particularité de l'armée malgache par rapport à d'autres dans le schéma organisationnel, le recrutement, les principes, et surtout dans son comportement politique. Le travail essaiera aussi d'avancer des perspectives socio anthropologiques sur l'évolution de la militarité dans un contexte d'interventionnisme politique : instrument du pouvoir ou partie prenante, voire détenteur du pouvoir.


  • Pas de résumé disponible.