En orbite autour du soleil : ombres et lumières dans les relations sino-américaines relatives au secteur de l’énergie solaire (1979-2016)

par Caixia Tan

Thèse de doctorat en Etudes anglophones

Sous la direction de Martine Azuelos.


  • Résumé

    Dans le contexte d’une mondialisation accélérée, d’une interdépendance accrue et de défis énergétiques et environnementaux sans précédent, cette étude examine les relations contemporaines entre les États-Unis et la Chine à travers le prisme du secteur de l’énergie solaire photovoltaïque (PV). Le choix du sujet est motivé par deux observations. Tout d’abord, l’énergie solaire est au carrefour des préoccupations concernant (1) les progrès scientifiques et l’innovation technologique, (2) le développement économique et industriel, et (3) les politiques énergétiques et environnementales. Ces sous-domaines sont au cœur des relations bilatérales entre les deux nations. Ensuite, même si le potentiel de l’énergie solaire en tant que nouvelle technologie efficiente et à faible émission de carbone n’a pas encore été complètement évalué, il est nécessaire de mieux comprendre la coexistence paradoxale entre, d’une part, les impératifs de la coopération bilatérale face aux défis énergétiques et climatiques communs et d’autre part, l’intensification de la rivalité entre les deux nations, en particulier dans les domaines économique et technologique. Le but de cette étude est double. En premier lieu, elle cherche à dégager et à explorer les facteurs déterminants dans l’émergence et le développement de la technologie et de l’industrie solaire photovoltaïque dans les contextes américain et chinois (Première partie). Puis, en second lieu, elle vise à identifier les principaux acteurs, les mécanismes de coopération et les dynamiques qui ont façonné cette relation bilatérale de 1979 à 2016 (Deuxième partie). Ce faisant, elle met en évidence les facteurs clés qui facilitent ou entravent la coopération dans chacune des quatre périodes historiques étudiées.

  • Titre traduit

    Orbiting the Sun : (Spot)lights and Shadows in U.S.-China Relations Relative to the Solar Energy Sector (1979-2016)


  • Résumé

    In the context of accelerated globalization, increased interdependence, and unprecedented energy and environmental challenges, this study examines contemporary U.S.-China relations through the prism of the solar photovoltaic (PV) energy sector. The choice of topic is motivated by two observations. First, solar is at the intersection of concerns over (1) scientific advancement and technological innovation, (2) economic and industrial development, and (3) energy and environmental policies, and these subareas are at the heart of the overall bilateral relationship. Second, even though the potential of solar as a new low-carbon energy efficient technology is yet to be determined, there is a need to better understand the paradoxical coexistence of, on the one hand, bilateral cooperation imperatives in the face of common energy and climate challenges, and on the other, intensifying rivalry between the two countries, especially in the economic and technological realms. The purpose of this study is two-fold. Firstly, it seeks to outline and explore determining factors in the emergence and the development of the solar PV technology/industry in the American and Chinese contexts (Part I). Secondly, it aims to identify the main actors, cooperation mechanisms, and the dynamics shaping this bilateral relationship from 1979 to 2016 (Part II). In doing so it highlights key factors facilitating or impeding cooperation in each of the four subperiods examined.