Comparaison typologique des langues néo-araméennes

par Ariel Gutman

Projet de thèse en Linguistique

Sous la direction de Pollet Samvelian.

Thèses en préparation à Paris 3 en cotutelle avec l'Université Hébraique de Jérusalem (ISRAEL) , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (....-2015 ; Paris) depuis le 10-10-2011 .


  • Résumé

    Le projet de thèse proposé a pour but l'étude du groupe de langues ‘néo-araméennes’ parlées aujourd'hui par les Assyro-Chaldéens du Moyen Orient (au nord de l’Iraq, dans le sud-est de la Turquie, à l’ouest de l’Iran) mais aussi dans des communautés de diaspora en Europe, en Amérique du Nord et en Australie. Cette étude se situe dans le cadre de la typologie linguistique et de la linguistique de contact. Les différentes langues néo-araméennes seront comparées entre elles, puis avec des variétés anciennes d'araméen et enfin avec des langues de contact comme le persan, le turc et le kurde. Ceci permettra d'établir une base de données des traits grammaticaux communs ou divergents de ces langues, afin de répondre à l’une des questions fondamentales de la typologie linguistique, à savoir : dans quelle mesure ces traits sont-ils issus de l'histoire et de la géographie particulières de la langue étudiée ? Et, dans quelle mesure reflètent-ils les tendances universelles d’un système linguistique ? Bien évidemment, l'étude contribuera aussi à nos connaissances de ces langues, qui sont pour la plupart des langues en danger, qui cesseront probablement d’être parlées dans ce siècle, ceci en incorporant aussi bien les études de corpus que les études de terrain.

  • Titre traduit

    Typological comparison of Neo-Aramaic languages


  • Résumé

    The proposed PhD project aims to study the Neo-Aramaic language group spoken today by Assyrians and Chaldeans Christian as well as Jews in the Middle East (northern Iraq, southeast Turkey, western Iran as well as Israel) but also in diaspora communities in Europe, North America and Australia. This study is situated in the framework part of language typology and language contact. The Neo-Aramaic languages ​​will be compared with each other and with ancient strata of Aramaic, as well as with contact languages ​​such as Persian, Turkish and Kurdish. This will establish a database of common or divergent grammatical features of these languages, in order to answer one of the fundamental questions of linguistic typology, namely: to what extent are these traits a product of a particular history and geography specific of the studied rget language, and to what extend do they reflect universal trends of a linguistic system? The study will also contribute to our knowledge and documentation of these languages​​, which are mostly endangered and might cease to be spoken in this century, by combining corpus studies with fieldwork documentation.