Traces d'utilisations et mutilations sur les armes laténiennes : l'exemple des armes du site de La Tène conservées au Laténium.

par Guillaume Reich

Projet de thèse en Sciences de l'antiquité

Sous la direction de Anne-Marie Adam.

Thèses en préparation à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales – Perspectives européennes (Strasbourg) depuis le 16-12-2011 .


  • Résumé

    Cette thèse sous la co-direction d'Anne-Marie ADAM et de Marc-Antoine KAESER est associée au projet collectif du Fonds national suisse 100012-134964 sur le site de La Tène, sous la tutelle scientifique de Gilbert KAENEL. Elle se propose d'étudier les armes du Second Âge du Fer (épées, fourreaux, boucliers, lances, javelots...) retrouvées sur le site de La Tène conservées au Laténium. Les conditions de conservation exceptionnelles comme la taille de cet ensemble permettent d'envisager de mieux connaître l'armement de La Tène moyenne, en particulier grâce à l'étude des traces de destructions. L'étude tentera de mieux cerner les techniques de combat laténiennes et les problématiques cultuelles propres au site à travers une analyse tracéologique (distinction entre les traces d'utilisations et les traces de mutilations) rigoureuse de ces objets en fer. La connaissance de ces armes se basera sur divers autres domaines : une étude typologique voire stylistique des militaria ; les expérimentations gestuelles et les comparaisons avec d'autres cultures ; les comparaisons avec d'autres ensembles d'armes ("dépôts" en milieux humides, sanctuaires...), etc. De manière plus générale, nous espérons que ce travail contribuera à alimenter la compréhension globale du site de La Tène.


  • Pas de résumé disponible.