Ditactique des littératures postcoloniales : les enjeux d'une ouverture sur le monde.

par Morgane Le meur

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Annie Rouxel et de Anne Douaire-BANNY.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) depuis le 15-11-2011 .


  • Résumé

    Ce travail a pour fonction de promouvoir un enseignement des lettres plus proche du monde contemporaine. Or, tout un pan de la littérature mondiale est peu voire jamais étudié : c'est le cas des littératures postcoloniales. Pour mener à bien ce projet, il s'agira donc d'analyser le silence qui entoure l'étude de ces littératures dans le milieu scolaire. Cette étude se fera dans trois zones géographiques : la Métropole, la Martinique (car beaucoup de grands auteurs postcoloniaux y sont originaires) et Mayotte (car cette île a changé de statut politique en janvier 2011). Il s'agira également de démontrer que l'étude de ces littératures permet aux élèves d'éveiller leur curiosité, de s'ouvrir à d'autres cultures, dimensions qui nous semblent essentielles dans le monde contemporain. En effet, les élèves qu'ils soient martiniquais, mahorais ou métropolitains étudient de manière systématique la littérature dite classique. Sans remettre en question ceci, nous proposons d'élargir le champ des études littéraires à l'école.


  • Pas de résumé disponible.