Le renouveau épistolaire latin dans la péninsule Ibérique (ca. 800 - début du XIIe siècle)

par Michaël Cousin

Projet de thèse en Histoire médiévale

Sous la direction de Thomas Deswarte.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Lettres, pensées, arts et histoire « civilisation et littérature de l’antiquité à nos jours »Ed 525 depuis le 07-10-2011 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif de replacer la lettre, rédigée en latin, au coeur des relations sociales au sein de la péninsule Ibérique entre l'an 800 et le début du XIIe siècle. En cela, la thèse vise à déterminer les spécificités du renouveau épistolaire latin au cours de la période étudiée, à éditer et traduire les lettres inédites ou demeurant mal connues, à étudier la transmission des lettres et, enfin, à replacer la pratique épistolaire dans son contexte historique, politique et culturel, c'est-à-dire à saisir la lettre comme vecteur des politiques ecclésiastiques, royales et seigneuriales.


  • Pas de résumé disponible.