Prisme de l’oralité, socialisation et conte oral : socio-ethnographie d’une pratique actuelle

par Emilie Rossignol

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Cécile Leguy.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (....-2015 ; Paris) depuis le 04-11-2011 .


  • Résumé

    Cette recherche, dans une approche socio-anthropologique, enquêtera sur la pratique conte oral aujourd’hui. A travers le décryptage de ses dynamiques dans une approche socio-historique, elle interrogera son aspect politique ; politique, dans le sens de la pluralité, d’une pratique qui rassemble. Il s’agira donc de décrypter et d’éclairer les facettes du prisme que peut représenter cette pratique actuelle. L’objectif est d’aborder et d’analyser le conte oral en tant que pratique artistique et culturelle et ainsi, d’analyser le rapport à l’oralité, à travers l’exemple du conte. Le conte oral sera abordé en situation d’énonciation, permettant ainsi de saisir un ensemble, qu’on appelle performance (cf. R. Bauman), en approchant le rapport au corps.Ce sera également l’occasion, dans une enquête qualitative et de terrain, d’analyser le rapport socialisateur du conte oral, notamment chez les adultes.Seront analysées les dynamiques de cette pratique actuelle et son rapport avec ce que l’on peut qualifier de traditionnel.Deux enquêtes de terrain seront réalisées, une première se situera en France, majoritairement en Rhône-Alpes, dans une société de tradition à majorité écrite. La seconde sera effectuée en Afrique de l’Ouest, dans une société de tradition à majorité orale. Cette démarche permettra, au-delà d’adopter une meilleure objectivation, de mieux saisir ce rapport au politique et d’analyser le lien entre une pratique orale issue de deux traditions qui ont émergées dans des contextes différents et qui n’ont pas le même statut.


  • Pas de résumé disponible.