Ecritures épigraphiques et manuscrites : paléographie comparée et histoire culturelle de la production ecrite toulousaine des XIe-XIVe siècles

par Eva Caramello

Projet de thèse en Histoire médiévale

Sous la direction de Cécile Treffort et de Flavia De Rubeis.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Lettres, pensées, arts et histoire « civilisation et littérature de l’antiquité à nos jours »Ed 525 depuis le 07-10-2011 .


  • Résumé

    Le projet de recherche se propose d'explorer les relations entre les écritures présente sur différents supports, en créant un lien particulier entre paléographie et épigraphie, dans une perspective comparative et en mettant en regard deux zone géographiquement distinctes, France et Italie, mais culturellement liées par l'implantation des Normands en Italie du sud. La variété des supports où l'écriture est présente au Moyen Age a conduit à la naissance de nombreuses disciplines pour l'étude du seul phénomène écrit : le point de force de ce projet est de reprendre une hypothèse déjà formulée par quelques précurseurs et de commencer à considérer l'écriture comme un phénomène globale et cohérent au sein de la société médiévale, indépendamment du support sur lequel on la trouve. Spécifiquement, ce projet a pour objectif la création de liens interdisciplinaires entre des experts historiquement indépendants (épigraphistes et paléographes) autour d'un objet commun, l'écriture, et de comparer, confronter et si possible fusionner les traditions historiographiques et méthodologiques différentes entre France et Italie. De ce point de vue, tout est à créer : des outils de travail qui font pour l'instant défaut (vocabulaire, grille d'analyse, normes descriptives communes pour chaque discipline). Notre projet cherchera donc à développer une approche innovante dans l'utilisation des moyens informatiques pour traiter les données graphiques, notamment dans l'analyse automatique de l'image.


  • Pas de résumé disponible.