Autour des interactions pédagogiques en classe de langue non-maternelle: le rôle du '' genre '' des interactants dans la régulation des échanges.

par Shahrzad Mirzaei

Projet de thèse en Langues et civilisations orientales

Sous la direction de Francine Cicurel.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de Langage et langues : description, théorisation, transmission depuis le 24-11-2011 .


  • Résumé

    Ce projet de recherche s'inscrit dans le cadre d'une étude de cas sur les interactions verbales inégales en classe de langue. Nous avons opté l'entrée par l'objet pour étudier les interactions enseignant/apprenants, parce que nous supposons que le « genre » des apprenants et aussi de l'enseignant est susceptible d'avoir des effets sur le niveau des interactions au sein d'un groupe d'apprentissage. Dans ce travail de recherche, nous allons essayer de vérifier les facteurs qui favorisent les interactions pédagogiques en classe de langue, et aussi de faire une étude de cas sur les interactions verbales qui se réalisent parmi les apprenants du même niveau et voir à quel point le « genre » des inter-actants peut affecter le niveau d'interaction des participants dans une classe de langue. Notre analyse portera donc sur les rapports existants entre le « genre » des apprenants et le niveau de leurs interactions verbales réalisées et ainsi que sur l'influence que ce dernier élément peut porter sur les interactions interpersonnelles dans les cours du même niveau en langue.


  • Pas de résumé disponible.