Errance identitaire-errance scripturale : Patrick Modiano, Winfried Georg Sebald, Fred Wander.

par Aurélie Julien

Projet de thèse en Allemand

Sous la direction de Francine Maier-Schaeffer.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) depuis le 15-11-2011 .


  • Résumé

    Modiano (1945-n), SEBALD (1944-2001, Wander (1917-2006) : trois écrivains de l'errance, affectés par l'absence des témoins, la disparition des traces et l'effacement, volontaire ou non du passé. Leurs oeuvres sont hantées par la difficulté de la mémoire et de la (re)(con)quête d'identités en déliquescence : exilés contraints de quitter leur Heimat afin d'être sauvés du nazisme, ou bien exilés volontaires lorsqu'ils entreprennent des voyages identitaires, leurs personnages sont construits de ruines, de pièces manquante. Voyageurs en transit continuel, ils traversent l'espace européen et les langues qui le marquent, à la recherche de leur passé. Les manques et les vides de ces personnages séparés de leurs origines et rendus étrangers à eux-mêmes, les trous de mémoire et les failles de l'être constituent la matière même de l'écriture : les figures de l'exil sont exilées dans le matériau du texte. Errant entre roman, biographie, récit de voyage, rapport d'enquête, mémoires et autobiograhie, Voyage de noces et Dora Bruder de Modiano, les Emigrants et Austerlitz de Sebald, Hôtel Baallek et Das gute lEBEN. Errinnerungen de Wander sont des écrits hybrides et fragmentaires, qui entremettent les voix. Les narrateurs intradiégétiques sont figures de voyageurs et d'enquêteurs mais aussi figures d'écrivains, artistes exilés et marginalisés, à l'instar des personnages avec qui ils se mêlent, il est difficile de déterminer les frontières entre les personnages et les narrateurs, mais également leurs auteurs qui leur ressemblent, permettant de les confondre ou/et de brouiller les pistes, dans un jeu littéraire très élaboré interrogeant histoire, mémoire, narration et identités.


  • Pas de résumé disponible.