‘Pratiques métalinguistiques plurilingues en enseignement monolingue’

par Emilie Kasazian

Projet de thèse en Didactique

Sous la direction de Jean-Claude Beacco.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de Langage et langues : description, théorisation, transmission depuis le 14-11-2011 .


  • Résumé

    La recherche proposée s’inscrit dans le champ de la didactique des langues et plus précisément de la didactique du plurilinguisme. Le sujet de thèse pose en filigrane la question de la légitimité des enseignements de langues cloisonnés et suggère le passage d’une didactique des langues étrangères à une didactique du plurilinguisme. Il s’agirait d’étudier, lors des enseignements de langues, les pratiques plurilingues des enseignants et des apprenants dans la dimension discursive et grammaticale, l’évaluation formative pouvant intervenir. La recherche permettrait de pointer les pratiques métalinguistiques en enseignement monolingue par des enseignants plurilingues et de découvrir comment se construit la transversalité des langues dans un cours de langues.Nous observerons la mise en relation des langues dans la classe (quelles sont les formes de comparaison des langues ? Comment sont générés les échanges plurilingues et quand le sont-ils ? ) et nous dresserons une typologie des formes d’interventions et d’activités plurilingues dans la classe.Nous étudierons les pratiques métalinguistiques dans des contextes différents :- le cas standard, c'est-à-dire pendant un cours de langues dit « régulier »- les cas particuliers : « Enrichment days », journée européenne des langues, préparation à l’examen d’entrée à l’université d’Oxford. Ce choix permettrait d’établir les typologies des activités adoptées dans ces différents contextes et de comprendre les relations entre l’espace de classe classique et les circonstances particulières.Ce sujet de thèse intègre le groupe d’études GRAC.


  • Pas de résumé disponible.