La réécriture de la tragédie grecque dans le théâtre français d’après guerre : le théâtre comme support d’apprentissage du FLE au lycée grec.

par Elisabeth Hondi

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Daniel Delbreil.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de Langage et langues : description, théorisation, transmission et de Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) depuis le 17-10-2011 .


  • Résumé

    Etudier les questions liées à la reprise des mythes grecs par le théâtre français d’après guerre, dans le contexte de l’enseignement de la littérature française en classe de FLE. Faire découvrir aux lycéens grecs le français en tant que langue-culture cible à partir de notre corpus : La Machine infernale de Cocteau, Antigone d’Anouilh, Electre de Giraudoux et Les Mouches de Sartre.Amener les lycéens grecs à s’interroger sur les fonctions de la langue tragique, sur le rôle du dramaturge et la nécessite de la réécriture comme un formidable moteur de socialisation. Proposer une étude approfondie du théâtre français moderne en l’abordant sous la perspective des relations et des reprises par rapport au mythe de la Grèce antique.Faire prendre conscience aux lycéens grecs du caractère relatif des notions d’originalité et de singularité stylistique et du fait que l’écriture tragique suppose des références et des modèles qui sont imités et déformés en fonction des intentions des dramaturges français de l’après guerre.Effectuer une reconsidération radicale de l’enseignement du FLE, un enrichissement et un prolongement de l’enseignement de la littérature française dans le curriculum du FLE au lycée grec (unifié révisé sur les critères définis par le Cadre européen de référence -2001). Ouvrir de nouveaux horizons langagiers et culturels aux élèves grecs.Etudier une nouvelle perspective consacrée à l’évaluation de la performance des apprenants dans le cadre de l’enseignement par compétences de la tragédie française d’après guerre : la rentabilité de notre méthode pédagogique, le type et la qualité de l’interaction produite, la satisfaction de l’apprenant, l’efficacité de l’enseignement. Explorer les trois concepts fondamentaux pour traiter l’évaluation de la performance : la validité, la fiabilité et la faisabilité des critères utilisés dans la conception des épreuves d’évaluation et l’interprétation des performances.


  • Pas de résumé disponible.