L’acquisition du français troisième langue chez des natifs italophones et hispanophones ayant l’anglais comme langue seconde : les influences translinguistiques au niveau syntaxique.

par Clémentine Force - Izzard (Force)

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Daniel Veronique.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de Langage et langues : description, théorisation, transmission depuis le 15-11-2011 .


  • Résumé

    Cette recherche se propose d’étudier le phénomène d’influence translinguistique dans l’acquisition d’une troisième langue (L3) chez des apprenants dont la langue maternelle (L1) est l’espagnol ou l’italien, langues typologiquement proches de la langue française car appartenant à la même famille de langues, c’est-à-dire la famille des langues romanes. Ces apprenants ont pour langue seconde (L2) la langue anglaise, langue appartenant à une famille différente de leur L1 et de la langue cible. Différents facteurs ont été déterminés comme influençant le choix de la langue source lors de l’apprentissage d’une troisième langue : le statut de L2, le niveau de compétence en langue source et en langue cible, le niveau d’actualité et la typologie. Nous chercherons à analyser les productions orales d’apprenants du français L3 de niveaux allant du niveau A1 au niveau B2 du CECR afin d’examiner le degré d’influence translinguistique de la L1 et de la L2 lors de la production orale en L3 ainsi que les facteurs entrant en jeu pour le recours à la langue source. Nous espérons que cette recherche permettra de mettre en avant les besoins langagiers d’apprenants multilingues et qu’elle apportera un éclairage sur la question de l’exploitation des langues constituant le répertoire langagier d’apprenants en cours d’acquisition du français langue étrangère.


  • Pas de résumé disponible.