Nomination et dénomination chez les Halpulaaren de Mauritanie. Etude linguistique et ethnolinguistique des anthroponymes.

par Amadou Bocar Dia

Projet de thèse en Sciences du langage, linguistique

Sous la direction de Catherine Taine-Cheik.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de Langage et langues : description, théorisation, transmission depuis le 10-11-2011 .


  • Résumé

    Ce projet de recherche sur la nomination et la dénomination porte sur les Halpulaaren de Mauritanie. Il s’agit d’une communauté appartenant à l’ensemble peul dont la langue est le pulaar, une variété du peul, à l’instar du fulfude par exemple, langue à classes du sous-groupe atlantique de la branche Niger-Congo. Les Halpulaaren constituent, avec les Wolofs et les Soninkés, la communauté négro-africaine (environ 30 pour cent de la population qui compte environ 4 millions d’habitants) de la Mauritanie, l’autre ensemble étant composé d’Arabo-berbères blancs et noirs.Ce projet s’appuie sur des travaux et des enquêtes que nous comptons approfondir et élargir : état civil, littérature orale et contes, fichiers d’élèves et d’étudiants, etc. L’étude linguistique et ethnolinguistique des anthroponymes pulaar s’articulera surtout autour des questions suivantes :La fonction et la place de l’anthroponymie chez les Halpulaaren.Les enjeux que l’anthroponymie représente du point de vue de l’identité culturelle des Halpulaaren de Mauritanie.La signification des anthroponymes et la manière dont ils se structurent.L’évolution du système et l’influence du temps et des autres communautés.


  • Pas de résumé disponible.