Oral représenté et pragmaticalisation : étude des marqueurs d’oralité dans les textes dramatiques français (XIIIe-XVIIe siècle)

par Koun Baek

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Gabriella Parussa.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) depuis le 28-11-2011 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour but d’examiner des marqueurs d’oralité dans les textes dramatiques français entre le XIIIe et le XVIIe siècle et de décrire, du point de vue diachronique, leurs parcours d’évolution en termes de « pragmaticalisation ». Comme objet d’étude, nous avons choisi, d’une part, au niveau lexical les interjections primaires et les marqueurs discursifs étant résultant de la pragmaticalisation, et d’autre part, au niveau syntaxique la répétition et la dislocation qui sont considérées comme des constructions « disfluentes », caractéristiques de l’oral. Quant aux marqueurs discursifs (l’un « par ma foi » formé sur le substantif foi, et l’autre décatégorisé à partir de deux adverbes « sus » et « çà »), nous nous concentrons sur leurs pragmaticalisations par des analyses syntaxiques et sémantiques, et pour ce qui est des interjections primaires, nous essayerons de révéler le mode de formation d’une nouvelle expression interjective que nous appellerons « productivité interjective ». En dernier lieu, les deux structures susdites nous permettront de rendre compte de leurs valeurs pragmatiques. Étant donné que les textes dramatiques font une large place à la représentation de l’oral à l’écrit, ce que nous appellons l’« oral représenté », nous tenterons de montrer comment ces marques de l’oral traduisent, à l’écrit, les émotions, les pensées, les attitudes, etc., du locuteur et comment elles acquièrent de nouvelles valeurs pragmatiques dans l’usage qui imite l’usage réel du moyen français.

  • Titre traduit

    Representation of orality and pragmaticalization : study of the oral markers in the french dramatic texts (XIIIe-XVIIe siecle) : study of the oral markers in the french dramatic texts (XIIIe-XVIIe siecle)


  • Résumé

    This thesis deals with the different markers of orality in the french dramatic texts and, particulary, with their process of evolution in the aspect of the “pragmaticalizations”. First, we focus on the use of the discourse marker which is derived from the propositional syntagme “par ma foi” but also from two adverbes “sus” and “çà”. It focuses on two main points: the process of the pragmaticalization of theses discourse markers and their relations with the orality through analysis of syntactic and semantic properties. Secondly, we examine also the medieval primary interjections and the production of its new combinations. Lastly, in the case of syntactic analysis, we treat two structures which mark the disfluency of sentences ie. dislocation and repetition. In this Thesis, we will reveal how these lexical units and syntactic constructions are used in the medieval play to transfer the locutor’s emotion and thought and how these oral markers receive new pragmatic values in their usages in Middle French.