La question des influences françaises dans l'oeuvre de Johann Sebastian Bach. Style, pratiques et représentations.

par Louis Delpech

Projet de thèse en Musique

Sous la direction de Thierry Favier et de Michael Heinemann.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Lettres, pensées, arts et histoire « civilisation et littérature de l’antiquité à nos jours »Ed 525 depuis le 25-10-2011 .


  • Résumé

    La question de la place de la musique française dans l'oeuvre de Bach a pour l'heure été traitée dans une perspective essentiellement philologique, mettant l'accent sur les partitions françaises copiées par Johann Sebastien Bach et les échos qu'elles ont pu trouver dans son oeuvre. De ce fait, la recherche est restée focalisée sur la musique instrumentale, et notamment la musique pour clavier, à travers les genres de la suite ou du livre d'orgue. Notre projet est de travailler à une compréhension plus globale du problème, en interrogeant la musique vocale et orchestrale de Bach à la lumière des nombreuses partitions françaises qui circulaient alors dans les territoires germaniques et des pratiques musicales d'origine française qui étaient en usage dans certaines églises et cours d'Allemagne à cette époque. Nous serons ainsi en mesure de proposer une contribution à l'étude de la circulation des oeuvres et des pratiques musicales dans l'Europe moderne. Les sources mobilisées pour mener à bien une telle étude comprendront donc aussi bien les partitions de Bach que des traités théoriques germaniques sur les styles nationaux, l'inventaire des fonds musicaux français d'époque conservés en Allemagne, les données disponibles sur les réseaux de commerce et de diffusion de la musique entre la France et l'Allemagne ou encore des données sur la circulation des musiciens. Nous espérons ainsi parvenir à une synthèse englobante et satisfaisante sur la question.

  • Titre traduit

    French influences in Bach's music.


  • Résumé

    Tracing Bach’s French affinities is a challenging, yet fascinating task. The extant literature on the subject has mainly focussed on the ornamentation and on the suites, taking Bach’s own copies of French music as a starting point. A much larger scope of sources, however, is able to document the dissemination of French music in early modern Germany. This sources need to be investigated and taken into account as we try to understand how Bach had access to French music of his time. They also raise series of important questions: who were the French musicians active in german courts and towns at the beginning of the 18th century? How did scores of French music circulate in central and northern Germany? What kind of musical practices were labeled as French? And finally, how did Bach’s contemporaries actually perceive the French musical style, what did it mean to them? Last but not least, we should bring into question the very notion of influence, which proves inadequate to reflect the composer’s handling of French repertoire: it is a commonplace that Bach didn’t simply emulate musical models, but also deeply transformed them. It could be more efficient, then, to think not simply in terms of influence, but also in terms of cultural transfer.