Cinémé et mouvement Freinet : naissance d'une approche pédagogique.

par Leslie Dagneaux

Projet de thèse en Cinéma

Sous la direction de Roxane Hamery.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) depuis le 15-11-2011 .


  • Résumé

    Ce travail universitaire se propose de réintérroger l'histoire de l'éducation par le cinéma à travers l'étude du rôle d'éducateurs laïques qui militent, aux côtés du pédagogue Célestin Freinet, pour une école populaire mais non moins moderne et avant-gardise. Le réseau "Freinet" a joué, depuis le milieu des années 1920, un rôle important dans l'introduction du cinéma à l'école et autour de l'école. Dans le cadre de ce mouvement, le dispositif cinématographique réinterroge et renouvelle constamment la pédagogie : le potentiel éducatif du cinéma est entièrement exploré. Tantôt exploité pour son côté récréatif, il est aussi apprécié pour son côté instructif mais surtout, et cette méthode différencie le réseau Freinet des autres réseaux éducatifs laïques, le dispositif même du cinéma est questionné. Dès 1925, et ce pendant de longues décennies, l'enfant devient "acteur" : devant ou derrière la caméra, il participe activement au processus de fabrication du film tout comme le maître. Des cours sur l'histoire du cinéma, sur le fonctionnement spécifique de ce matériel lui permettent d'acquérir autrement des connaissances, d'une part, mais aussi d'intégrer une nouvelle discipline d'enseignement, encore très marginale dans le système institutionnel classique de l'époque.


  • Pas de résumé disponible.