Quel systeme d'information pour la mise en oeuvre d'une politique d'endettement financie optimal

par Amadou Bah

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Rolande Marciniak.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec IDHE UMR 8533 (laboratoire) depuis le 15-12-2011 .


  • Résumé

    Malgré l’importante littérature sur la question de l’endettement financier des entreprises et la manière dont les responsables financiers déterminent la limite, la communauté scientifique a toujours du mal à s’accorder sur un consensus théorique précis quant à la nature de ces facteurs et le sens de leur impact sur la structure financière de l’entrepris.L’objet de cette thèse est de proposer une nouvelle réflexion sur le sujet, en essayant d’intégrer de nouveaux facteurs dans l’analyse ; les facteurs institutionnels notamment souvent oubliés dans la littérature existante. Le travail s’articulera autour de trois points fondamentaux : - Etudier d’un point de vue théorique l’ensemble des facteurs potentiellement capables d’influencer le niveau d’endettement des firmes ; il s’agira d’effectuer une analyse poussée d’un point de vue entièrement théorique de chacun de ces facteurs qui peuvent être d’ordre juridiques, psychologiques mais aussi financiers et stratégiques dans un contexte économique en pleine évolution tant par sa structure que par les normes qui le régissent.- Réaliser une étude exploratoire de terrain dans le but de confronter les prescriptions théoriques développées dans la première partie au comportement réel des responsables financiers sur le terrain. Ce qui permettre de mesurer l’écart entre la théorie et la pratique et de mettre en évidence les facteurs oubliés par les théoriciens dans la recherche scientifique d’une part et ceux dont ne tiennent pas compte les décideurs financiers dans la pratique. Au-delà du simple constat d’un éventuel écart entre théorie et partie est de chercher à comprendre pourquoi cet écart. Est-il lié à la difficulté d’intégrer certains éléments révélés par la théorie dans les systèmes d’information des entreprises ? Ou est-il surtout lié à l’irréalisme des hypothèses de base qui permis de développer les modèles théoriques existants à ce jour ? - Proposer un outil d’aide à la décision « intégrant les facteurs identifiés à issus des deux parties précédentes qui permettrait aux responsables financiers une meilleurs prise en compte de la complexité de l’environnement économique et institutionnel contrairement à une théorie jusque là très simplificatrice de la réalité.


  • Pas de résumé disponible.