Estimation et évolution du gisement solaire au-dessus du bassin Sud-Ouest de l’Océan Indien : modélisation régionale de climat

par Herilalaina Nomenjanahary Elisa Razafinime

Projet de thèse en Physique Energétique

Sous la direction de Miloud Bessafi.

Thèses en préparation à La Réunion , dans le cadre de École doctorale Sciences, Technologies et Santé (Saint-Denis, La Réunion) depuis le 01-10-2011 .


  • Résumé

    Dans les régions de la ceinture subtropicale, en particulier dans le Sud-Ouest de l’Océan Indien (SOOI) où la ressource solaire est abondante, l'utilisation du solaire (photovoltaïque pour la production d’électricité, thermique) offre une alternative énergétique intéressante. Cependant, pour la conception, le dimensionnement, la réalisation, de systèmes énergétiques utilisant le flux solaire, une connaissance approfondie du gisement solaire est indispensable. Pour la région SOOI qui présente un réseau de mesures peu dense, la cartographie du gisement solaire est actuellement difficile à obtenir. Il est donc nécessaire de recourir à des modèles. Utilisés en mode « prédictif », ces outils numériques permettent également de proposer des scenarii d’évolution de la ressource à la surface et d’effectuer des études de sensibilité aux paramètres météorologiques et climatiques. Un changement des grands centres météorologiques d’action (anticyclone, cyclone), une augmentation de la nébulosité en région tropicale, une modification des courants atmosphériques, etc., peuvent en effet avoir un impact majeur sur la quantité d’énergie solaire disponible sous nos latitudes. Dans ce projet de thèse, nous proposons de mettre en place une approche de modélisation pour l'évaluation et l’évolution de la ressource (et du potentiel) solaire. Cette approche repose sur l’utilisation d’un modèle régional de climat, le modèle RegCM développé au Centre International de Physique Théorique (ICTP, Trieste), en résolution pluri kilométrique (~10km) pour la région Sud-Ouest de l'Océan Indien, et la mise en œuvre d’un module alimenté par les sorties radiatives de RegCM pour quantifier le potentiel énergétique récupérable à partir de différents systèmes utilisant l’énergie solaire (thermique, photovoltaïque). Le sujet proposé permet de développer le volet modélisation de l’évolution du gisement solaire, au sein du laboratoire LE2P. En outre il permet de renforcer les relations de collaboration sur le plan international avec l’ICTP.


  • Pas de résumé disponible.