L'effet de l'identité et l'identification en consommation

par Celina Stamboli

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Denis Guiot.

Thèses en préparation à Paris 9 , dans le cadre de Ed 543 depuis le 27-11-2006 .


  • Résumé

    L’objectif de cette recherche était de mieux comprendre le rôle de la nostalgie envers le pays d’origine dans le processus d’acculturation. Dans cette perspective, nous avons choisi comme champ d’application deux pistes de consommation qui ont attiré notre attention pendant la phase exploratoire : l’alimentation et les médias. Nous avons adopté une approche de recherche ethnographique. A partir de données de différentes nature, nous en avons déduit deux dimensions de nostalgie: permanente et contextuelle, et trois types de nostalgie ressentis par les immigrés: la nostalgie du chez soi, la nostalgie héritée, et la nostalgie du pays d’origine. Nous suggérons que la nostalgie devient un facteur d’acculturation parmi d’autres, mais aussi de reculturation pour la deuxième génération. La consommation en est donc un marqueur. Ce travail, donc, montre des exemples concrets sur la manière dont l’identité ethnique est bricolée et consommée (Bouchet, 1995). Ainsi, nous avons réalisé une typologie des consommateurs immigrés nostalgiques qui présentent différents types de consommation : les amateurs de nostalgie – consommation passionnée, les accros de nostalgie – consommation dépendante, les candidats à la nostalgie – consommation intermittente, les nostalgiques mimétiques – consommation influencée et les non-nostalgiques – consommation rebelle.


  • Résumé

    The aim of this research is to understand the role of home country nostalgia in the acculturation process. In this respect, two consumption areas relevant to our exploratory research were chosen: food and media. We adopted an ethnographic research method. Two dimensions of nostalgia, permanent and contextual, and three types of nostalgia, home nostalgia, herited nostalgia and country of origin nostalgia, were defined based on the verbatims. We claim that nostalgia becomes a factor of acculturation, and of reculturation for the second generation immigrants. Consumption is a sign of this acculturation and reculturation. This study reflects concret examples of how ethnic identity is subject to bricolage and is consumed (Bouchet, 1995). Finally, a nostalgic immigrant consumer typology was held and different consumption types were defined for each consumer type: amateurs of nostalgia – passionate consumption, nostal<gia addicts – dependent consumption, nostalgia candidates– sporadic consumption, nostalgic mimetics – influenced consumption and non-nostalgics – rebellious (resistant) consumption.