L’invention du quartier. Urbanisation et espace public populaire à la Goutte-d'Or, des années 1820 aux années 1870

par Alexandre Frondizi

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Jean-François Chanet et de Florence Bourillon.

Thèses en préparation à Paris, Institut d'études politiques , dans le cadre de Institut d'études politiques (Paris). École doctorale depuis le 01-10-2010 .


  • Résumé

    Cette thèse cherche à explorer la fabrication de la Ville à partir de sa périphérie populaire. Suivre la naissance du quartier parisien de la Goutte-d’Or au début de ‘l’ère urbaine’ revient à s’intéresser aux acteurs d’une double révolution, urbaine et socio-politique. Création urbaine ex nihilo aux marges de Paris et des communes de Montmartre et de la Chapelle, cet espace se transforme brutalement en puissant moteur de la croissance démographique de la région parisienne, joue un rôle politique insoupçonné dès 1848 et devient, aux lendemains de la Commune, le symbole du quartier populaire parisien lorsque Emile Zola choisit d’y situer son Assommoir. Le pari est que le cadre chronologique, enjambant la césure classique de la Seconde république, et l’approche micro-analytique permettront de nuancer et de renouveler l’historiographie du Paris populaire.


  • Pas de résumé disponible.