Foucault et Lacan : les sciences de la psyché, la psychanalyse et la question du sujet

par Kohei Sakurai

Projet de thèse en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Kim Sang Ong-Van-Cung.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec Sciences, Philosophie, Humanités (Bordeaux) (equipe de recherche) depuis le 26-10-2015 .


  • Résumé

    De Descartes à Husserl, sans oublier Kant, la philosophie moderne accorde une place centrale au concept du sujet. Au milieu du 20ème siècle, le concept du sujet se voit radicalement mis en cause par certains philosophes et penseurs, dont Michel Foucault et Jacques Lacan. La problématisation du concept du sujet, telle qu’elle est opérée par Foucault et Lacan, partage deux caractéristiques, constituant la singularité de leur approche à l’égard du concept du sujet. Premièrement, en se situant à la lisère de l’entrecroisement de la philosophie du sujet, incarnée par la phénoménologie française et de la philosophie du concept, représentée par l’épistémologie française, ils mettent en évidence trois stades de la problématique du sujet, à savoir, l’assujettissement, la dé-subjectivation et la subjectivation. Deuxièmement, ils interrogent tous deux la philosophie du sujet dans ses rapports avec la non-philosophie, en particulier les sciences de la psyché, à savoir la psychiatrie, la psychologie et la psychanalyse. En effet, chez ces deux penseurs, les sciences de la psyché constituent les champs privilégiés permettant de reforger la problématique du sujet. Pourtant, cette convergence entre Foucault et Lacan n’empêche pas une certaine divergence, non négligeable. Cette divergence donne lieu à un débat concernant le statut historique de la psychanalyse au sein des sciences de la psyché, ce qui entraîne une importante différence dans leur conceptualisation du sujet. Dans notre thèse, nous nous proposons d’étudier le développement de la problématique du sujet chez Foucault et Lacan, en relation avec leur réflexion respective sur le rapport entre philosophie et science de la psyché. Pour cela, nous nous intéresserons en particulier aux trois questions autour desquelles Foucault et Lacan se croisent tout en rivalisant : la question de la folie, la question de l’homme et de l’inconscient, et la question de la sexualité.

  • Titre traduit

    Foucault and Lacan: the sciences of psyche, the psychoanalysis and the question of the subject


  • Résumé

    From Descartes to Husserl, via Kant, the modern philosophy attaches a great importance to the concept of subject. In the middle of 20th century, the concept of subject is radically called in question by some French thinkers. Michel Foucault and Jacques Lacan are the protagonists of this intellectual current. Their problematization of the concept of subject shares the two characteristics, which constitute the singularity of their approach to this concept. Firstly, situated at the intersection of the philosophy of the subject, incarnated by the French phenomenology and of the philosophy of concept, represented by the French epistemology, they clarify the three moments of the process of the transformation of the subject: the subjection, the de-subjectivation and the subjectivation. Secondly, they question the philosophy of the subject in relation with the outside of the philosophy, especially the sciences of the psyche, that is to say, the psychiatry, the psychology and the psychoanalysis. For these two thinkers, the sciences of the psyche constitute the best place to reform the concept of subject. However, despite these convergences, there are some important divergences between Foucault and Lacan. These convergences give rise to their debate concerning the historical position of the psychoanalysis among the sciences of psyche, which show the difference in their conceptualization of the subject. In our thesis, we aim to examine the development of the ideas of subject in Foucault and Lacan in relation with their reflection on the relation between the philosophy and the sciences of the psyche. For this purpose, we will work on the three problems around which Foucault and Lacan find themselves competing each other: the problem of madness, the problem of man and unconsciousness, and the problem of sexuality.