Caractérisation différentielle de forums de discussion sur le VIH en vietnamien et en français : éléments pour la fouille comportementale du web social

par Océane Hô Dinh (Hô)

Projet de thèse en Sciences du langage : linguistique et didactique des langues


Sous la direction de Mathieu Valette.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) , en partenariat avec Institut national des langues et civilisations orientales (Paris) (établissement de préparation) depuis le 01-10-2011 .


  • Résumé

    Les discours normés que produisent les institutions sont concurrencés par les discours informels ou faiblement formalisés issus du web social. La démocratisation de la prise de parole redistribue l’autorité en matière de connaissance et modifie les processus de construction des savoirs. Ces discours spontanés sont accessibles par tous et dans des volumes exponentiels, ce qui offre aux sciences humaines et sociales de nouvelles possibilités d’exploration. Pourtant elles manquent encore de méthodologies pour appréhender ces données complexes et encore peu décrites. L’objectif de la thèse est de montrer dans quelle mesure les discours du web social peuvent compléter les discours institutionnels. Nous y développons une méthodologie de collecte et d’analyse adaptée aux spécificités des discours natifs du numérique (massivité, anonymat, volatilité, caractéristiques structurelles, etc.). Nous portons notre attention sur les forums de discussion comme environnements d’élaboration de ces discours et appliquons la méthodologie développée à une problématique sociale définie : celle de l’épidémie du VIH/SIDA au Viêt Nam. Ce terrain applicatif recouvre plusieurs enjeux de société : sanitaire et social, évolutions des moeurs, concurrence des discours. L’étude est complétée par l’analyse d’un corpus comparable de langue française, relevant des mêmes thématique, genre et discours que le corpus vietnamien, de manière à mettre en évidence les spécificités de contextes socioculturels distincts.


  • Résumé

    The standard discourse produced by official organisations is confronted with the unofficial or informal discourse of the social web. Empowering people to express themselves results in a new balance of authority, when it comes to knowledge and changes the way people learn. Social web discourse is available to each and everyone and its size is growing fast, which opens up new fields for both humanities and social sciences to investigate. The latter, however, are not equipped to engage with such complex and little-analysed data. The aim of this dissertation is to investigate how far social web discourse can help supplement official discourse. In it we set out a method to collect and analyse data that is in line with the characteristics of a digital environment, namely data size, anonymity, transience, structure. We focus on forums, where such discourse is built, and test our method on a specific social issue, ie the HIV/AIDS epidemic in Vietnam. This field of investigation encompasses several related questions that have to do with health, society, the evolution of morals, the mismatch between different kinds of discourse. Our study is also grounded in the analysis of a comparable French corpus dealing with the same topic, whose genre and discourse characteristics are equivalent to those of the Vietnamese one: this two-pronged research highlights the specific features of different socio-cultural environments.