Les critiques de l'école

par Jean Yves Mas

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Christian Laval.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec "Sophiapol EA 3932 laboratoire (laboratoire) depuis le 01-12-2011 .


  • Résumé

    Depuis les années 60, la démocratisation de l'enseignement a été la cible de nombreuses analyses critiques concernant les modalités de sa réalisation et qui font de la crise de l'école, un des problèmes majeurs de nos sociétés contemporaines. Mon travail aura pour objectif une mise en perspective de ces différentes critiques et la construction, sur le mode idéal-typique, d'une typologie de ces critiques dans les termes de la sociologie et de la philosophie politique. Pour ce faire, mon distinguerons deux grands débats autour desquels s'organisent donc quatre critiques : un premier débat porte sur le rôle de l’autorité dans l’éducation. Il oppose une critique « républicaine » qui estime que l’échec de la démocratisation est en parie du au déclin de l’autorité (au sens large, autorité des savoirs, des maîtres et de l’institution) dans l’institution scolaire et, à l’inverse, une critique pédagogique qui estime que le fonctionnement de l’école actuelle est encore trop marqué par des pédagogies autoritaires et élitistes. Ce débat entre pédagogues et républicains n’est pas récent mais il resurgit régulièrement dans le champ médiatique ou dans celui de la recherche universitaire. Mais il existe un second débat qui lui recoupe le débat classique entre libéralisme et socialisme sur les objectifs et le fonctionnement de l’école. Il oppose une critique libérale ou néo-libérale qui vise à introduire les méthodes de fonctionnement issues de l’entreprise privée au sein du service public d’éducation afin d’en améliorer l’efficacité et d’en diminuer le coût et une critique sociale de l’école qui dénonce cette tentative de marchandisation de l’école, de la culture et des savoirs. La mise en perspective de ces critiques a pour but d’esquisser un projet de ce que pourrait être une école réellement démocratique et émancipatrice.


  • Pas de résumé disponible.