Motivation pro-sociale et don du travail : une comparaison entre le secteur privé et la fonction publique d'Etat en France

par Priscilla Lemoyne

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Ali Skalli.


  • Résumé

    L'objectif de ce projet est d'approfondir les recherches sur l’utilisation des comportements observés des salariés français dans les secteurs public, privé à but non lucratif et privé à but lucratif afin d’identifier l’existence de formes de motivations spécifiques à ces secteurs institutionnels. Il s’agit d’un sujet qui permet d’orienter les politiques de réforme du secteur public et de savoir comment utiliser efficacement les mécanismes incitatifs dans les différents secteurs.Nous nous proposons d’étudier comment les salariés des secteurs public et privé se comportent en termes d’absentéisme et d’offre d’heures de travail non rémunérées.Dans une première analyse,il s'agira d'étudier les différentes explications théoriques du don du travail que fournit la littérature économique et de mettre à jour l’existence d’un comportement pro-social chez les travailleurs du secteur public, à l’aide de la mesure des heures supplémentaires non compensées. Nous nous proposons ensuite de poursuivre ces travaux en ciblant cette étude au cas des travailleurs du secteur hospitalier. Nous testons ici une version plus restrictive de la théorie du don du travail, qui repose uniquement sur l’hypothèse de différence institutionnelle de l’employeur.Un troisième projet consisterait à se servir d’une expérience naturelle, soit l’application de la loi TEPA incitant à l’augmentation et à l’aménagement du temps de travail, pour observer un éventuel changement de comportement parmi les travailleurs déclarant faire des heures supplémentaires non compensées.


  • Pas de résumé disponible.