Analyse du choix de carrière des coachs : étude de cas à partir de la méthode de récit de vie.

par Fabien Moreau

Projet de thèse en Science de Gestion

Sous la direction de David Alis et de Christophe Vignon.

Thèses en préparation à Rennes 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme, des organisations et de la société (Rennes) depuis le 07-09-2011 .


  • Résumé

    Nous analysons les choix personnels et professionnels de devenir coach dont les motivations inconscient. Notre cadre épistémologique empirico-inductif légitime une méthode qualitative et une approche compréhensive afin d’étudier les représentations des coachs. Notre recherche est basée sur la méthode des récits de vie et s’appuie sur la méthode de Miles et Huberman (2011). De notre mémoire résulte que le processus de choix de devenir coach correspond, dans une carrière, à un retour du désir de travail suite à une expérience difficile ou traumatisante. Celle-ci génèrerait une rupture voire une expérience de deuil. La formation de coaching aide alors l’acteur à « se réparer ». En outre, d’après les représentations des coachs ceux-ci projetteraient des motivations inconscientes sur le coaché.Une étude plus approfondie du processus de choix de devenir coach est nécessaire afin de saturer le modèle théorique émergent. Il s’agit de comprendre quelle forme prend la rupture dans la carrière du coach et quelles sont les conséquences sur le processus de réparation du coach, et ce pour une population d’une cinquantaine de coachs en France, ainsi que de coachés pendant leur formation. Nous compléterons par l’utilisation de l’observation participante, d’une approche réflexive et de la netnographie traitant des motivations des coachs.Notre recherche favorise une éthique du coaching et peut diminuer un risque de manipulation même inconsciente en traitant les risques de transferts et contre transferts que l’on trouve dans le processus de coaching via la résonance psychosociale. Il s’agit enfin d’évaluer la qualité du coaching face à des enjeux organisationnels forts pour les managers : performance, développement personnel, régulation, maturité politique et éthique, gestion de crise ou encore réflexion et transformation organisationnelle.


  • Pas de résumé disponible.