« La construction et l’évolution du nucléaire comme enjeu environnemental et politique, 1950-1980 ».

par Enora Javaudin

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Ludovic Tournes.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec ISP (laboratoire) depuis le 04-10-2011 .


  • Résumé

    Dans cette étude d’histoire et de sociologie politique, des sciences et du transnational, je me propose d’étudier dans une perspective historique la constitution du nucléaire comme enjeu environnemental au sein des sociétés occidentales, de 1950 jusqu’à la décennie 1980. Comment et pourquoi le nucléaire est-il progressivement devenu un objet de recherche critique et de lutte politique ? Comment le nucléaire a-t-il été mis en rapport avec l’enjeu émergent de l’ « environnement » ? Cette approche se centrera sur une analyse triangulaire autour de trois pôles d’acteurs: les scientifiques, le public et le pouvoir, et les circulations qui ont existé entre eux. L’accent sera plus particulièrement mis sur le rôle des scientifiques dans cette dynamique. En quoi les scientifiques ont constitué des acteurs transnationaux d’importance cruciale dans l’évolution du nucléaire comme enjeu environnemental et politique? Comment se sont développées les premières recherches critiques face au nucléaire ? Cette étude vise aussi à comprendre plus largement les interrelations entre le monde de la science et l’émergence de nouveaux enjeux sociétaux. Le cœur de mon approche consiste à penser les rapports entre les domaines de l’environnement, des sciences, et de la politique.


  • Pas de résumé disponible.