A la recherche du peuple : la mobilisation populaire dans l'espace impérial.

par Baris Zeren

Projet de thèse en Études turques et centre-asiatiques

Sous la direction de Nathalie Clayer et de Zafer Toprak.

Thèses en préparation à Paris, EHESS en cotutelle avec Boǧaziçi üniversitesi (Istanbul) , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 26-11-2009 .


  • Résumé

    La mobilisation populaire dans la conjoncture de guerre totale fournit la base pour la nationalisation où les efforts de mobilisation transcendent les limites de la formation militaire ou l'organisation de la logistique et provoquent une conscience hautement politique comprenant toute la société. de plus, en cas d'effondrement du gouvernement central, on peut observer la variation des acteurs politiques, élargissant vers les intellectuels, ou même les masses, en impliquant la construction d'un nouveau corps politique, et 'la construction du peuple'. quels sont les rapports entre l'imagination naissant pendant la guerre et le contexte social préexistant? comment les 'masses' ont-elles répondu à cette nouvelle série de valeurs? est-ce qu'elles étaient réceptives, indifférentes ou résistantes? est-ce que ce processus de 'construction de peuple' n'était qu'un développement dirigé d'en haut par les élites en accord avec les nécessités conjoncturelles ou était-il un mouvement mutuel auquel les masses participaient activement? si c'était un développement mutuel, donc, comment cette codification de la part des élites a-t-elle été transformée ou divisée en chemins autonomes au cours de sa circulation dans la société? cette thèse de doctorat cherchera les réponses dans les conjonctures de guerres turco-russes et turco-balkanique entre 1876 et 1913.


  • Pas de résumé disponible.