Représentation du livre et de la lecture dans l'art au siècle des lumières.

par Clara Fougerol

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Annie Charon.

Thèses en préparation à Paris, Ecole nationale des chartes , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) depuis le 15-12-2010 .


  • Résumé

    À l’aube de la modernité, de multiples créations artistiques semblent démontrer que la lecture en tant qu’activité culturelle tend à se diversifier. Simultanément, la figure du lecteur parait plus dynamique et joviale. En effet, délaissant le pessimisme de l’esprit baroque, sentiment lié vraisemblablement au désenchantement du savoir dogmatique, le lecteur moderne devient progressivement l’emblème de l’optimisme du siècle des Lumières dont la source réside dans la confiance du progrès de l’esprit humain et dans la volonté de partager les savoirs. Or, au siècle des philosophes, cette satisfaction béate devant le rapport aux textes semble paradoxale. Par voie de conséquence, il apparaît que les phénomènes sociaux ayant motivé les choix des artistes en France tout comme la réception de ces œuvres dans le public méritent d’être précisés. Pour y parvenir, il conviendra d’expliciter les conditions d’élaboration du discours sur le livre et la lecture dans l’Art (estampes, gravures, tableaux, dessins, sculptures, objets d’art, etc.). Dans cette perspective, la bibliographie matérielle sera un outil précieux pour appréhender ce qui apparaît en filigrane dans la représentation artistique. Cette enquête devrait aussi permettre de définir une période charnière pour la diffusion du livre et de la lecture, processus qui s’étend dès la parution du Dictionnaire historique et critique de Pierre Bayle en 1697, et qui témoigne de l’émergence du lecteur moderne, jusqu’à la démocratisation de la lecture, par le biais de la réorganisation de l’instruction publique en 1815. L’enjeu étant de comprendre, en définitive, dans quelle mesure le rayonnement de la figure du lecteur coïncide avec l’évolution de l’histoire des idées et notamment avec le souci de concilier l’aspiration de l’accès au savoir par la lecture avec les revendications du droit aux plaisirs et au loisir.


  • Pas de résumé disponible.