L'impact des entrées de capitaux privés sur la croissance économique dans les pays en développement

par Mahjouba Zaiter

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Henri Sterdyniak.

Thèses en préparation à Paris 9 , dans le cadre de Ed 543 depuis le 14-11-2006 .


  • Résumé

    Ce travail étudie l'impact des entrées de capitaux privés sur la croissance économiques dans les pays en développement. nous différencions entre trois types de flux privés : les ide, les prêts bancaires et les investissements de portefeuille. théoriquement, les flux de capitaux affectent positivement la croissance à travers la diversification du risque et la stimulation de l'investissement. l'effet négatif découle de l'effet d'éviction, de l'instabilité financière et de la contribution à la propagation des crises. econométriquement, nous menons deux études économétriques portant sur un panel de 71 pays en développement réparti sur plusieurs groupes. la première étude traite l'effet des flux de capitaux privés sur la croissance économiques entre 1980 et 2007. nous utilisons la méthode des moments généralisés en système de blundell et bond (1998). les résultats de cette étude sont assez diversifiés. les stocks d'ide présentent un effet positif pour la quasi-totalité des groupes. les résultats relatifs aux flux d'ide sont moins unanimes. les effets relatifs à l'investissement de portefeuille montrent l'importance de procéder à une libéralisation progressive et les résultats relatifs aux crédits bancaires semblent dépendre du niveau de développement. la deuxième étude aborde l'interaction des flux de capitaux avec le développement financier, humain, institutionnel et l'infrastructure. les résultats montrent que l'effet des flux de capitaux sur la croissance économique dépend du niveau de développement du pays. un important effet d'interaction positif relatif au développement institutionnel apparait pour les investissements de portefeuille.


  • Pas de résumé disponible.