Les unitaires en exil, la dissolution du parti dans la formation du bloc anti rossiste (1835-1852)

par Ignacio Zubizarreta

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Zacarías Moutoukias.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 07-11-2006 .


  • Résumé

    Mon objectif principal est de pouvoir approfondir les problèmes qui ont fait l'objet de mes recherches depuis le commencement de ma maitrise pour pouvoir développer ma thèse de doctorat : l'activité politique des exilés unitaires pendant le régime de rosas. les unitaires étaient un groupement relativement homogène qui n'ont pa pu arriver à former un parti politique mais qui ont eu une importance fondamentale dans le développement politique de l'argentine dans la première partie du xixème siècle. la plupart des historiens ont étudié ce sujet jusqu'à la défaite totale du gouvernement de ''l'unitaire'' bernadino rivadavia en 1827, afin de s'occuper de ''l'étape suivante'', le régime ''fédéral'' de juan manuel de rosas. mon but serait grâce à des sources publiées et une documentation inédite, grâce à des mémoires, à des correspondances, à des journaux, à des oeuvres littéraires, à des décrets, à des bibliographies, de pouvoir continuer l'itinéraire du groupe unitaire après la défaite (qui a déjà été mentionnée) et de son exil forcé en uruguay. là, ils ont constitué des loges secrètes et ils ont formé des alliances et organisé des expéditions contre leur grand ennemi. pour arriver à réussir, il se sont associés à d'autres anti rossistes non unitaires. donc, je voudrais trouver des nouveaux éléments dans l'étude du déclin d'un des groupes politiques les plus importants de l'histoire argentine, de sa situation politique (formation des loges), situation économique (survie dans l'exil et financement du projet) et conformation sociale (réseaux de sociabilités et de solidarités).


  • Pas de résumé disponible.