Rapports entre la justice officielle et justice autochtone au pérou : le raisonnement juridique des communautés autochtones ('rondas campesinas') et celui des juges.

par Victor paul Zela barrientos

Projet de thèse en Droit public

Sous la direction de Jean-Pierre Poly.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 07-12-2006 .


  • Résumé

    Cette thèse est une approche anthropologique et juridique sur le raisonnement juridique mis en oeuvre par les communautés autochtones 'rondas campesinas' à la solution de leurs conflits juridiques et celui des juges péruviens. au pérou, dans les milieux judiciaires, on a souvent tendance à identifier l'application du droit à la solution des litiges par les juges et à penser que celle-ci ne dépend que du rapprochement de la situation litigieuse et d'une règle préexistante et parfaitement adéquate. on pense que ce sont les juges seuls qui ont droit à administrer la justice. dans la réalité il existe d'autres groupements sociaux, comme celui des 'rc', qui ont aussi la capacité de régleur leurs propres confits, en appliquant des règles juridiques créées par eux-mêmes. le raisonnement juridique mis en oeuvre par les 'rc' combine la dialectique et la logique formelle, mais il n'est pas marqué d'un dogmatisme isolé de la vie des hommes en communauté. par contre, le raisonnement judiciaire du juge péruvien, est marqué d'un dogmatisme juridique éloigné de la vie des hommes en sociétés. on va faire une analyse théorique du raisonnement juridique mis en oeuvre par les 'rc' et les juges péruviens à la solution des problèmes juridiques, dans les affaires semblables. ainsi, faire une analyse empirique des assemblées 'ronderas' où a eu lieu le débat en cherchant à régler une affaire. on va étudier sur le terrain les discours, pratiques et représentations que les 'rc' considèrent comme essentiels à son fonctionnement et à sa reproduction. aire géographique : pérou ; famille linguistique ; espagnol-queschua ; peuple ; communautés autochtones ('rondas campesinas').


  • Pas de résumé disponible.