Essais sur la spéculation immobilière en chine.

par Xiaojie Yu

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Laurent Augier.

Thèses en préparation à Poitiers depuis le 22-11-2010 .


  • Résumé

    Les prix de l'immobilier en chine bulle spéculative ou effet de cycle ? les dysfonctionnements du financement sur le marché de l'immobilier aux etats unis ont plongé les économies occidentales dans une phase de récession profonde en 2008. les économies émergentes ont, dans une moindre mesure, enregistré un ralentissement de la croissance. anticipant la diminution de la demande extérieure, le gouvernement chinois a mis en place sur 2009 et 2010 un programme de soutien de l'activité par la relance du secteur immobilier d'un montant de 586 milliards de dollars. après un fort recul sur le marché de l'immobilier en 2008 par rapport à 2007, l'activité est repartie en 2009 et 2010 dans les principales grandes villes de la chine occidentale. les causes du boom sur ce marché sont multiples. une part de la dynamique est indéniablement lié à un effet structurel avec l'émergence d'une classe moyenne. dans la logique de la théorie du cycle de vie, les jeunes générations souhaitent acheter à crédit un logement. dans le même temps, le parc des logements neufs vides est important même si les statistiques précises sur ce phénomène sont difficiles à vérifier. l'existence d'une bulle spéculative est évoquée depuis plusieurs années et l'évolution récente semble bien confirmer la persistance d'un écart entre le prix de marché et la valeur fondamentale des biens immobiliers.


  • Pas de résumé disponible.