La politique étrangère britannique au début de la guerre froide : le cas de la crise de berlin 1948-1949.

par Niaz Pernon (Yeganeh cary)

Projet de thèse en Études anglophones

Sous la direction de Anne-Marie Motard.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, littératures, cultures, civilisations - ED 58 depuis le 21-10-2009 .


  • Résumé

    De juin 1948 à mai 1949, la crise de berlin modifie les rapports entre les grandes puissances, annonçant une ère nouvelle dans les relations internationales : à l'alliance des quatre grands contre l'allemagne succède l'antagonisme de deux blocs, l'un à l'ouest dominé par les etats-unis et l'autre à l'est mené par l'union soviétique. l'hostilité entre ces deux blocs ne tarde pas à s'exprimer au cours des négociations sur la question allemande. dans ce contexte, la grande-bretagne occupe une position particulière. elle est l'une des quatre puissances d'occupation en allemagne mais elle doit redéfinir sa politique étrangère car une nouvelle place lui est désormais accordée sur la scène internationale, marquant la fin d'une certaine hégémonie. notre étude à travers ce conflit cerne les contours de cette politique au début de la guerre froide afin de préciser comment le pays tente de préserver ses intérêts internationaux et nationaux. elle essaie également de démontrer le caractère continu et discontinu de cette politique étrangère. pour ce faire, grâce notamment aux archives des débats parlementaires, des documents du ministère des affaires etrangères, du parti travailliste et de la presse, on analyse les motivations, les objectifs poursuivis, les contraintes exercées mais également le contexte dans lequel naît et se développe cette politique. de multiples interactions se produisent en effet entre la vie nationale de la grande-bretagne et sa diplomatie: la crise influe directement sur les débats parlementaires du gouvernement travailliste de l'après-guerre et a des implications militaires et stratégiques considérables. elle détermine et renforce la réaction des acteurs qui exercent leur pouvoir dans le domaine de la politique étrangère.


  • Pas de résumé disponible.