Le statut des salariés dans la relation entre la chine et les etats-unis à partir de 2001.

par Nancy Yuk

Projet de thèse en Études anglophones

Sous la direction de Olivier Fraysse.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 30-04-2008 .


  • Résumé

    Le développement des échanges entre etats-unis et chine à partir de 2001 a eu un important impacts socio-économique de part et d'autre du pacifique, dans le cadre de la mondialisation. du point de vue américain, si le développement du commerce international avec la chine a des avantages pour les consommateurs, pour les grandes entreprises multinationales, et pour certains états américains, il a exclu une partie des travailleurs les moins qualifiés des régions manufacturières en déclin. la réaction des associations de travailleurs de ces secteurs s'est traduite par un activisme important auprès des représentants des états américains et du gouvernement fédéral. elles réclament protectionnisme et sanctions envers une chine considérée 'déloyale', car pratiquant un taux de change sous-évalué et privant ses travailleurs de droits essentiels. si la diabolisation de la chine était possible dans une période antérieure à l'ouverture du marché chinois, en raison de modèles idéologiques opposés (libéralisme/communisme), le rapprochement de leurs modèles économiques, leur position de rivalité et d'interdépendance, les oblige à davantage coopérer, y compris dans les domaines sociaux, aux niveaux multilatéral, bilatérale et syndical. cette thèse se propose de démontrer la place de l'évolution des normes de travail en chine, des salaires, de la protection sociale et du droit d'association dans la stabilité du couple sino-américain, et fera un bilan des discussions sino-américaines sur la question. elle mettra en évidence le rôle et la stratégie des différents acteurs américains pour influencer les positions gouvernementales.


  • Pas de résumé disponible.