Ruptures et continuité dans la littérature néo-hellénique inspirée par 1922

par Stephanie Young

Projet de thèse en Études grecques et néo-helléniques

Sous la direction de Marie-Paule Masson-Vincourt.

Thèses en préparation à Montpellier 3 depuis le 20-10-2006 .


  • Résumé

    A travers les écrits des écrivains grecs originaires d'asie mineure du vingtième siècle, il s'agit d'étudier les ruptures que connut l'hellénisme après la défaite de l'asie mineure. il s'agit ensuite d'analyser la reconstruction d'une identité chez les grecs soumis aux échanges de population et en contact avec les grecs de l'etat, d'examiner les réactions de ces communautés en contact et de voir comment, après une période difficile de première appréhension des différences, s'est créée une acclimatation des uns et une acceptation des autres, si bien que s'est reconstruite une certaine unité de l'hellénisme par la valorisation de ce qui a fait sa continuité à travers le temps. après la période des pleurs sur l'ionie perdue, vient la découverte des grecs de l'etat, occasion d'une observation hostile des différences qui finit par se muer en reconnaissance des ressemblances. l'importance de la transmission de la mémoire du peuple et de la civilisation sur la terre de l'asie mineure d'une génération à l'autre par le biais de la littérature est fondamentale. il s'agit d'étudier la contribution de chaque auteur à cette démarche et la formation d'un nouvel hellénisme incorporant l'hellénisme de l'asie mineure à celui de la grèce.


  • Pas de résumé disponible.