Pédagogie d'apprentissage progressif de la phonétique des français dans un environnement virtuel pour les immigrés chinois à paris

par Shanshan Xu

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Philippe Martin.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 14-04-2010 .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l'enseignement du français langue étrangère (fle) et sur les difficultés rencontrées par les immigrés chinois à paris dans le processus de la perception et de la prononciation des sons du français dans un environnement virtuel. un sujet très d'actualité, à la fois dans les recherches en didactique des langues et en théorie linguistique. notre étude poursuit les difficultés sur l'enchaînement consonantique, l'enchaînement vocalique, la désaccentuation et les intonations. nous travaillons particulièrement sur la différence entre voyelles orales et voyelles nasales, ainsi que sur toutes les consonnes, notamment les consonnes occlusives et les suites de consonnes. notre recherche consiste à élaborer une liste de problèmes de phonétique du français pour les chinois afin de créer un environnement virtuel (assisté par ordinateur et par réseau) de l'auto-apprentissage et l'auto-approfondissement de phonétique du français. le premier chapitre fait état de la comparaison de la phonétique entre le français, le mandarin, et le dialecte wenzhounais, et analyse les difficultés des phonèmes chez les apprenants chinois. cette comparaison porte sur la manière de percevoir les problèmes précisés et définit les difficultés générales, en particulier chez les apprenants de wenzhou. nous constatons que les enseignants de fle d'origine chinoise ne passent pas suffisamment de temps dans la résolution des problèmes liés aux difficultés d'acquisition de prononciation des apprenants chinois, étant donné les contraintes de temps auxquels ils font face. ils privilégient souvent les théories, la grammaire, mais consacrent peu d'exercices pratiques aux apprenants chinois concernant la prononciation. le deuxième chapitre brosse la liste des problèmes de phonétique du français pour les chinois. nous nous proposons d'effectuer des expériences sur une période de temps limitée dont les sujets sont les apprenants sinophones. ces recherches en acquisition nous permettent d'avoir des résultats pertinents nous faisant comprendre l'importance de la langue maternelle ainsi que ses impacts sur l'acquisition de la prononciation du français chez l'apprenant sinophone. l'utilisation de la langue maternelle est un procédé efficace dans l'apprentissage d'une langue étrangère (ici, le français), bien qu'elle puisse rentrer en confrontation avec certaines structures liées à la langue étrangère. nous pouvons citer comme exemple l'association que font souvent les enseignants de fle entre la prononciation de la lettre française r avec le h du mandarin. en effet, le r existe dans le mandarin mais est prononcé [ ] d'où la nécessité de le comparer à une lettre qui correspond plus au r français (à savoir le h du mandarin). cela semble pertinent mais rencontre sa limite quand les apprenants chinois n'arrivent pas à prononcer le r écrit à la fin d'un mot (ex : bonjour), la raison étant que dans la langue maternelle, le h n'existe jamais dans cette position. ainsi la transmission de la connaissance linguistique et culturelle de la langue étrangère est essentielle, afin que l'apprenant soit apte à s'auto-corriger et devenir autonome. ce résultat nous ouvre d'importantes perspectives sur l'utilisation des tic (technologies de l'information et de la communication) pour renforcer ces connaissances et enrichir les ressources cognitives des apprenants. le troisième chapitre développe une étude en phonétique chez les apprenants chinois dans un environnement virtuel de l'auto-apprentissage et l'auto-approfondissement de phonétique du français. il est important de proposer différents types d'exercices en fonction du niveau des apprenants, afin de créer une méthode de fle qui s'adapte à leurs besoins. une brève conclusion rappelle les thèmes traités, ainsi que les buts et les limites de la présente recherche.


  • Pas de résumé disponible.