Conscientisation des enseignants travaillant auprès d’enfants à risques dans le programme HILA en Israël.

par Marcelo Weksler

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Christine Delory-momberger.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Université Paris 13 (établissement de préparation) depuis le 17-06-2010 .


  • Résumé

    Résumé : Cette thèse s’intéresse aux processus de conscientisation d’enseignants travaillant auprès d’enfants à risques dans le programme HILA en Israël. Le programme HILA est destiné aux enfants ayant décroché du système éducatif, et sont en situation de haut risque. La conscientisation des enseignants sera définie dans la thèse par leur conviction dans la possibilité des élèves à atteindre la réussite scolaire et à changer l’image qu’ils ont d’eux-mêmes, malgré leurs échecs passés et les risques auxquels ils sont exposés. La thèse se fonde sur des entretiens biographiques avec des enseignants et sur la confrontation de ceux-ci avec deux théories principales traitant de la conscience des enseignants : la pédagogie critique et l’éthique de la sollicitude. Elle analyse également les conceptions pédagogiques européennes antérieures à la deuxième guerre mondiale pour les comparer aux théories examinées. La thèse formule des déductions concernant les éléments motivant la conscientisation des enseignants en situation de travail , ainsi qu’une critique des théories prises en considération. L’une des importantes déductions de la thèse est que la conscientisation des enseignant exige d’appréhender ceux-ci comme des agents de changement. Tout d’abord, les enseignants sont eux-mêmes opprimés. Ils servent le même système oppressif qui provoque le décrochage continu des élèves. Deuxièmement, l’aspiration des enseignants à guider la réussite de ces mêmes élèves, fait partie de leur désir de guérison individuelle ou de réparation de la société - et ce, malgré les écarts considérables entre leurs différentes visions du monde. Les enseignants voient dans leur rôle une vocation. La théorie de la pédagogie critique contribue fortement à la compréhension du contexte oppressif des élèves, mais omet de prendre en considération l’oppression vécue par les enseignants. Elle ne peut donc formuler/ proposer de théorisation de la conscientisation qui prendrait le sujet en compte. L’éthique de la sollicitude, elle, sonde le sujet et se rapproche ainsi bien plus du décryptage de la conscientisation. En revanche, il lui manque toute la dimension que donne le contexte éducatif et social. La thèse conclut finalement qu’une théorie pédagogique pouvant pleinement expliquer la conscientisation des enseignants est un travail qui reste encore à faire. Intuition de l’enseignant Relation guérison – don de soi Contexte Conflit Dialogue Méthodologie pédagogique

  • Titre traduit

    Conscioussnes change in teachers working with students at risk in the HILA Program in Israel


  • Résumé

    This dissertation deals with processes of conscious change among teachers working with students at risk in the HILA Program in Israel. The HILA program is designated for children and youth who dropped from the educational system and are in high risk. In this work, conscious change is defined as a teacher's belief in his or her students’ ability to succeed in school and to change their self-image, despite past failures and conditions of risk they had been exposed to. Biographical interviews serve as a main primary source in this dissertation. They are analyzed according to two critical theories in the field which focus on teachers’ consciousness: the Critical Pedagogy Theory and the Ethics of Care Theory. Additional pedagogical concepts, developed in Europe in the interwar period, are considered in relation to those critical theories. This dissertation offers a new critique of the conventional theories in the field, in addition to a discussion of the factors which may produce conscious change among teachers of students at risk. The first argument is that, in order to understand conscious change among teachers, one must view teachers as agents of change. Secondly, teachers should be seen as oppressed individuals themselves – they serve an oppressive system which encourages students from certain backgrounds to drop. Third, it is argued that teachers have a clear interest to lead their students to success as part of a process of self-improvement or social correction; in spite of differences in their world views, the vast majority of teachers see their job as a mission. Finally, while the Critical Pedagogy Theory helps to understand the broader social context of the oppression experienced by students at risk, it fails to see teachers as oppressed individuals as well. The Ethics of Care Theory, on the other hand, comes much closer to deciphering the process of conscious change since it takes the individual into account, although it lacks a deep understanding of the social and educational contexts. Therefore, this thesis concludes that we still have a long way to go before developing a pedagogical theory which will successfully explain conscious change among teachers.