Les figures de militants dans les 'communistes' de louis aragon.

par Aline Weber

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Reynald Lahanque.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine depuis le 24-11-2009 .


  • Résumé

    Le roman les communistes a été peu étudié, victime de son image de roman à thèse faisant l'apologie des communistes et par là, du communisme, ce qui laisse le champs libre à une recherche originale et nouvelle autour d'un sujet peu exploré : 'les figures de militants dans les communistes de louis aragon'. le roman raconte notamment les réflexions de ces militants qui ne peuvent abandonner leur idéal communiste, donc leur attachement à l'union soviétique, ni leur amour de la république française et le désir de la défendre. la multitude de personnages de militants et militantes communistes est un élément majeur de ce roman : aragon a ainsi évité de faire reposer son entreprise sur une seule figure de militant exemplaire, et souhaité au contraire rendre compte des manières multiples de vivre un même engagement. c'est donc bien la diversité des figures de militants qu'il s'agira d'étudier dans ce travail. pour cela, je serais amenée à utiliser la bibliographie critique existante, mais aussi à effectuer de fréquents allers et retours entre les deux versions du roman, la première publiée entre 1949 et 1951, et la seconde publiée en 1966, à l'occasion de sa reprise dans le cadre des oeuvres romanesques croisées. l'intérêt majeur de cette étude réside dans le questionnement sur l'unicité et l'ambiguïté de la figure du militant que décrit aragon dans son roman, car ceux qu'on trouve ici ne sont pas tous des purs : ils doutent et se demandent sans cesse jusqu'où ils peuvent aller. devant les particularités de ce roman et sa grande richesse, tant en termes de contenu que de forme, il s'agit de s'interroger sur les caractéristiques et les fonctions du personnel romanesque convoqué par aragon, et en même temps que sur les solutions littéraires qu'il invente pour répondre aux problèmes que son sujet fait apparaître, et notamment celui-ci : comment concevoir une nouvelle formule de roman politique, qui ne soit pas soumise aux contraintes habituellement observées dans le roman à thèse ? enfin, une des approches pourrait être de confronter l'idéal militant projeté par aragon dans ses personnages avec l'idéal de militants communistes contemporains, ainsi que la manière de vivre l'engagement communiste à l'époque du roman et à notre époque, ceci en interrogeant des militants de notre époque.


  • Pas de résumé disponible.