Les représentations de la langue française. Attitudes, prédiscours, questions de confiance

par Stefano Vicari

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Marie-Anne Paveau.

Thèses en préparation à Paris 13 , dans le cadre de Erasme depuis le 14-04-2010 .


  • Résumé

    Les commentaires métalinguistiques populaires publiés entre 1 995 et 2005 dans des quotidiens nationaux et régionaux et sur l’internet depuis 1 995 sont analysés à partir du cadre épistémologique de lafolk linguistics américaine et au prisme des trois notions d’attitude, de prédiscours et de confiance épistémique. Les marques langagières et les procédés discursifs analysés (postures énonciatives des scripteurs, interrogations génériques, formes de la déixis, modalités épistémiques, métaphores, etc.) montrent jusqu’à quel point les scripteurs partagent au niveau prédiscursif un ensemble de valeurs, de pratiques, de savoirs et de connaissances permettant la création d’un discours fortement consensuel, évident et objectif aux yeux de tous les membres de la communauté linguistique. Ce partage prédiscursif permet ainsi la reconnaissance de la part de tous les locuteurs des mêmes autorités sur la langue française et, par là, constitue la condition pour que certains savoirs linguistiques puissent perdurer dans le temps et entrer dans le sens commun d’i communauté linguistique. Cela est montré également par la prise en compte du statut des linguistes et des savoirs scientifiques au sein des commentaires linguistiques non savants : les références savantes font le plus souvent l’objet d’une certaine méfiance due, comme nous le démontrons, au non partage des mêmes prédiscours sur la langue


  • Pas de résumé disponible.