Protection du patrimoine et industrie touristique : modes operatoires et transformations sociales compares dans trois districts 'historiques' chinois.

par Yann Viguier

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Elisabeth Alles.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 02-12-2010 .


  • Résumé

    Cette recherche doctorale s'inscrit dans un contexte marqué depuis une quinzaine d'années en chine par l'intensification des politiques conjointes de patrimonialisation et de développement touristique des sites dits 'historiques'. elle entend rendre compte de la diversité des réponses politiques locales et des transformations vécues par les habitants de ces districts. partant de ce que les autorités locales appellent 'modes' de développement, dont on postule dans un premier temps qu'ils sont déterminants comme opérateurs politiques et sociaux, elle interroge les contradictions, et les tensions observables en coulisses, entre le succès des 'vitrines' et des 'machines' patrimoniales mises en place, et le vécu des habitants, marqué par des reformulations, souvent radicales, des droits et accès aux espaces et aux ressources de la ville. l'étude ethnographique de trois projets locaux de développement d'un patrimoine habité, ayant une valeur exemplaire, et de leurs biographies politiques et sociales, devrait permettre de restituer les logiques et les étapes des projets, les discours, les pratiques et les représentations, et de reconstituer l'évolution des enjeux et des conditions de vie des habitants dans le temps et dans l'espace. au final, je tenterai de répondre à la question suivante : quelles relations est-il possible d'établir, à partir de l'exemple de ces districts patrimonialisés, entre les 'modèles' d'action disponibles dans l'arsenal politique chinois, la réussite durable des projets de développement et la constitution de sociétés et d'économies locales équilibrées ?


  • Pas de résumé disponible.