L'expérience comme lieu de production sociale et culturelle, trois cas de fabrication de musique : l'école de musique arabo-andalouse El Mawsili, la musique de l'art martial malaysien Pencak Silat, les dispositifs de concert.

par Damien Verger

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Denis Laborde.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 06-12-2010 .


  • Résumé

    Mes travaux de recherche anthropologique, pragmatiste, consistent à produire une ethnographie détaillée - ce que Clifford Geertz nomme "description dense" - de trois cas de fabrication de musique, en réglant la focale tant sur les organisations humaines et les dispositifs que sur le façonnement de l'objet sonore sensible, en recourant à l'observation participante. Dans cette perspective, je tente de qualifier les gestes individuels et collectifs qui sont opérés et exercés de manières propres à la fabrication de musiques. Dans chacun des cas étudiés, un travail réflexif d'enquête est effectué afin de décrire les individuations, c'est-à-dire la production des personnes et des groupes, engagés dans ces fabrications musicales. En quoi l'organisation de l'expérience permet-elle de fabriquer une musique? De transmettre un répertoire? Comment la situation permet-elle de faire l'apprentissage de certains savoir-faire? De pratiquer et exercer une culture musicale? Dans chacun des cas enquêtés, comment les musiciens, les amateurs, font-ils la musique et comment, en retour, la musique forme ceux qui la font? Les enquêtes sur mes différents terrains permettront de creuser ces questions ; qu'il s'agisse des techniques de transmission orale de l'école de musique arabo-andalouse El Mawsili à Saint-Denis (93); du passage d'une production de musique du silat par des musiciens à Kuala Lumpur, à une production mécanisée au moyen d'un ipod à Montreuil (93) pendant les entraînements, et des usages de cette musique par les pratiquants de l'art martial; ou enfin des cultures musicales exercées par les publics et les musiciens Vincent Lê Quan et Marianna Sadovska lors des concerts.


  • Pas de résumé disponible.