Les monstres et la science au dix-huitième siècle : heterogeneites discursives et pluralités argumentatives

par Irena Vishan

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Maria Susana Seguin et de Michele Kahan.

Thèses en préparation à Montpellier 3 en cotutelle avec l'Israel , dans le cadre de Temps, territoires, sociétés, développement - ED 60 depuis le 04-06-2010 .


  • Résumé

    Le but de ma thèse de doctorat est d'étudier le rapport entre la science du dix-huitième siècle et le sujet des monstres.le dix-huitième siècle représente une période charnière dans l'histoire de la science.le regard scientifique commence à explorer des champs interdits qui demeuraient jusque là sous la tutelle de la religion la problématique des monstres suscite particulièrement le vif intérêt des hommes de science.divers savants, provenant de plusieurs disciplines scientifiques s'expriment sur les monstres.cependant, la lecture des discours scientifiques concernant les monstres témoigne plutôt des postures incertaines et de nombreux désaccords.au lieu de s'inscrire dans une lignée évolutive et cohérente, les discours scientifiques sur les monstres se présentent surtout comme des oeuvres hétérogènes.l'objectif majeur de travail présent est d'analyser et de comprendre l'hétérogénéité des discours sur les monstres ainsi que de la mettre en rapport avec la pensée scientifique des lumières.dans quelle mesure l'hétérogénéité des discours sur les monstres dériverait d'un état de confusion et d'incertitude qui traverse la pensée scientifique au dix-huitième siècle ?


  • Pas de résumé disponible.