L'acheminement maritime de l'énergie (pétrole et gaz) et sa sécurisation

par Hélène Terrom (Van Pradelles de Palmaert)

Projet de thèse en Droit public

Sous la direction de Jean-Paul Pancracio.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Droit et science politique "Pierre Couvrat " Ed 88 , en partenariat avec CECOJI - UMR 6224 (equipe de recherche) depuis le 14-09-2010 .


  • Résumé

    Les tensions grandissantes sur le marché énergétique mondial conditionnent les politiques économiques et sécuritaires des etats exportateurs et importateurs d'hydrocarbures, ressources stratégiques contrôlées, régulées et réglementées par chaque etat. la voie maritime, si elle assure une diversification optimale des approvisionnements pour les etats dépendants, n'est toutefois pas exempte de menaces, qu'elles soient asymétriques ou plus classiques, armes géostratégiques qui subordonnent le principe fondamental de la liberté des mers à un rapport de forces entre puissances et entités privées. la sécurisation du transport énergétique n'est pas seulement affaire de sûreté, à l'extérieur des frontières de l'etat, mais elle est le socle sur lequel les etats appuient leur sécurité économique et par tant nationale. dès lors, le rapprochement entre missions de défense et de sécurité auquel nous assistons aujourd'hui sous l'item de 'défense globale', trouve une concrétisation dans la protection des ces acheminements maritimes. la sécurisation de l'approvisionnement de la nation doit-elle pourtant rester l'apanage de l'etat ? de multiples acteurs publics et privés jouent un rôle essentiel dans la globalisation des marchés, dans l'acheminement maritime et dans la sécurisation du transit du pétrole et du gaz. les etats n'ont pas le choix et doivent mettre en place des stratégies efficientes afin de prévenir les conflits qui risquent de naître du fait de la pénurie annoncée des ressources. la france, dans ce contexte, doit se positionner en tant qu'entité souveraine intégrée dans un ensemble européen et interétatique par le jeu des organisations internationales auxquelles elle appartient.


  • Pas de résumé disponible.