Les ballets russes de serge de diaghilev dans la littérature française (1909-1929).

par Veronika Vasilyeva

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Didier Alexandre.

Thèses en préparation à Paris 4 depuis le 06-12-2010 .


  • Résumé

    La thèse traite de l'histoire littéraire française à travers le prisme des représentations des ballets russe de serge de diaghilev à paris, entre 1909 et 1929, qui ont largement influencé le parcours artistique de nombreux écrivains français. tout d'abord, nous allons étudier l'évolution de l'esthétique des ballets russes, de leur réception en france et surtout de l'image de l'étranger suscitée par leurs spectacles pendant vingts ans de présence dans le contexte culturel parisien. la méthodologie du champ, nous permettra de nuancer l'étude de la réception des ballets russes dans les milieux littéraires, d'inscrire les protagoniste principaux dans le champ artistique et littéraire de l'époque et faire un travail comparatiste entre la chorégraphie et l'ensemble des discours des écrivains sur la danse suscités par les représentations russe. d'une manière générale, l'étude des articles critiques consacrés aux spectacles russes permettra de saisir l'évolution de la notion de ballet dans le débat littéraire sur la danse. la deuxième partie de notre travail sera consacré aux livrets des ballets du répertoire des ballets russes, dans lequel les ballets les plus conventionnels, l'héritage du xixe siècle, empruntés par diaghilev dans le répertoire des théâtres impériaux, sont présentés en même temps que les ballets modernes créés par des artistes d'avant-garde. le double problème du livret de ces ballets modernes par rapport aux premiers ballets étant la mise en intrigue et la narrativité, son étude nous permettra de mettre en rapport les réformes de ballet entamées par les chorégraphes de diaghilev et celles dans la littérature du premier tiers du xxe siècle.


  • Pas de résumé disponible.