La musique et les villes en amérique vues comme interrogation au modèle modernisateur : rio de janeiro, buenos aires et new york (1910-1930).

par Alessandro Ventura da silva

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Laurent Vidal.

Thèses en préparation à Paris 3 depuis le 29-10-2009 .


  • Résumé

    Le propos qui oriente notre recherche est celui de la reconstruction dans une dimension comparative des modulations et de l'ambiance culturelle que l'on rencontre dans les manifestations de la samba, du tango et du jazz dans leurs villes respectives en ce qui concerne les centres de culture et de tension – rio de janeiro, buenos aires et new york – du début du xxe siècle. du point de vue de cette réflexion, nous prétendons montrer que les stimulations et idéologies qui imprégnaient ces villes ont été fondamentales pour la formation d'une matrice provocante et atténuante dans les compositions des sambas, tangos et jazz de cette période et passibles, de cette façon, d'être observées dans une perspective comparée, ou mieux, trans-hémisphérique en ce qui concerne les amériques. fatalement, comme les villes de rio de janeiro, buenos aires et new york possèdent en commun le fait d'avoir participé à une expérience modernisatrice, nous déduisons que l'élément de désillusion senti par une fraction sociale a produit un mouvement de critique dans ces manifestations musicales qui faisait échouer la sclérose occidentalisante en créant des atmosphères qui rivalisaient avec la ville officialisée. il s'agit de la ville contre la ville qui attirera notre attention à partir de l'atmosphère sentie dans les clubs, favelas et conventillos de ces villes et qui, prise dans sa complexité et densité historique, nous fournira des éléments pour penser les similitudes et les différences de ces villes et expériences musicales dans les amériques.


  • Pas de résumé disponible.