Les Arhuacos de la Sierra Nevada de Santa Marta (Colombie) : territoire traditionnel et justice environnementale.

par Maria Isabel Valderrama Gonzalez

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Alain Musset et de Astrid Ulloa.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 27-10-2009 .


  • Résumé

    Les tentatives de mise en œuvre des différents projets d'aménagement dans la sierra nevada de santa marta font ressortir tout un ensemble de conceptions variées sur l'usage d'un même territoire. d'une part, celle de peuples indigènes, soucieux de maintenir l'équilibre naturel de leur environnement et la récupération de leurs sites sacrés ; d'autre part, celle des locaux, des entreprises et du gouvernement, soucieux de tirer profit des potentialités du lieu, en cherchant l'essor économique régional et l'amélioration des services basiques de quelques localités. l'objet de cette étude porte donc sur la négociation de conflits socio-environnementaux dans un cadre interculturel. du fait que les communautés indigènes de la sierra nevada défendent leur environnement en tant que cadre de vie, il a été décidé d'analyser cette problématique sous l'angle de la justice environnementale. il s'agira d'étudier l'émergence de cette notion en tant que réponse aux politiques d'aménagement d'un territoire traditionnel mais aussi dans sa valeur stratégique pour les différents acteurs. ce travail propose ainsi l'étude des discours et des pratiques inscrites sur ce territoire, afin de savoir si les projets envisagés créent des injustices environnementales vis-à-vis des peuples indigènes, ou si le rejet de ces projets de la par desdits peuples entraîne des injustices spatiales vis-à-vis du reste de la population locale.


  • Pas de résumé disponible.